Il fallait s'y attendre, après le tricot et le crochet, j'ai eu envie de couture.

Il a fallu d'abord sortir les tissus de leurs boîtes pour faire l'inventaire. Je me croyais plus riche, et j'ai du investir dans la petite mercerie. Et puis, surtout, ma pauvre vieille machine s'est révélée en piteux état. Après quelques tergiversations, compte tenu de mon budget, j'ai décidé de tenter le coup en achetant une machine à prix mini.

Voici mes premières réalisations : de la récup essentiellement, histoire de prendre en main mon nouvl engin. J'ai commencé par un tablier taillé dans un vieux jean de Junior 2. Je voulais savoir si ma machine à 74€ serait capable de piquer 5 ou 6 épaisseurs de tissus bien épais;

Elle l'a fait !                                    

20181105_153218[1]

 

 

Ensuite, j'ai donné dans les sacs à pain : en long pour les baguettes, plus court pour les boules bio, la corbeille pour les biscottes sur la table du petit déj. Là j'ai pu poser un passepoil, surfiler des coutures de toile de jute ( grrr...), faire un doublure reversible... bref, testé les bases

                                                                 

20181105_153455

 

               

Et puis, j'ai eu envie de sacs : Le plus difficile c'est le choix des tissus. Là, des cotonnades rapportées de voyage par mes parents ou par moi. Et côté technique, j'ai réalisé un patron, fait des fronces, surpiqué les bordures...

                                                                  

20181017_180028

Le suivant m'a donné plus de fil à retordre ( et oui, j'adapte mon vocabulaire au sujet) avec ses poches intérieures, surtout celle à fermeture éclair, la fermeture de la poche extérieure  que je n'ai pas pu faire comme je voulais, et .... les anses où j'ai également du changer mon fusil d'épaule ( anse - épaule, vous noterez la richesse du style). Au final, beaucoup de choses à améliorer sur les prochains modèles.

 

20181105_185635